Des muscles en laboratoire

10 Février 2018 - Découvertes médicales

Des muscles en laboratoire

Des chercheurs de l’Université du Texas ont mis au point des feuilles à base de nanotubes de carbone (élément essentiel du charbon et de tous les tissus animaux ou végétaux) qui pourraient remplacer les muscles du corps humain. Presque aussi léger que l’air, ce muscle est huit fois plus puissant et peut s’étirer à 220 %. À venir dans les prothèses et les robots.



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes