À 90 ans, elle s’inscrit à l’école primaire avec ses arrière-petits-enfants

15 Avril 2016 - Personnage

À 90 ans, elle s’inscrit à l’école primaire avec ses arrière-petits-enfants

À 90 ans, Priscilla Sitienei est la preuve vivante qu’il n’y a pas d’âge pour étudier. Cette arrière-grand-mère s’est inscrite à l’école de Ndalat, au Kenya, pour apprendre à lire et à écrire avec ses arrière-petits-enfants. Selon la BCC, qui a effectué un reportage sur la dame, Priscilla arbore l’uniforme scolaire, et écoute attentivement l’instituteur avec ses six arrière-petits-enfants.

Baptisée affectueusement « Gogo », la grand-mère assiste à tous les cours, incluant les mathématiques, l’anglais, l’éducation physique, la danse, le chant et même le théâtre. En plus d’être aimée des autres élèves, la dame a vu naître plusieurs enfants en sa qualité de sage-femme.

Pourquoi retourner sur les bancs de l’école à son âge? « Je voudrais pouvoir lire la Bible», explique-t-elle au journaliste de la BBC. « Je veux également inspirer les enfants, leur donner envie d’avoir une éducation. Trop d’enfants plus âgés ne vont plus à l’école. Ils ont même des enfants », regrette-t-elle.

L’élève le plus âgé était un autre Kenyan, Kimani Ng’ang’a Maruge (décédé en 2009), qui est allé à l’école à l’âge de 84 ans. Priscilla Sitienei serait donc la nouvelle personne la plus âgée à retourner à l’école, au monde.

(Source : //www.marichesse.com/)

À 90 ans, elle s’inscrit à l’école primaire avec ses arrière-petits-enfants


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes