Aller plus loin avec l’oxygénothérapie hyperbare

19 Novembre 2014 - Découvertes médicales

Aller plus loin avec l’oxygénothérapie hyperbare

L’oxygénothérapie hyperbare est désormais recommandée dans les cas de plaies chroniques reliées au diabète, à des traumatismes complexes et à des complications tardives de la radiothérapie hyperbare. Comment cela fonctionne-t-il? L'oxygénothérapie hyperbare est une thérapie qui consiste à faire inhaler au patient de l'oxygène à une pression supérieure de la pression atmosphérique. Elle envoie une concentration élevée d'oxygène rapidement et en profondeur dans les parties du corps affectées. L'oxygénothérapie hyperbare est un traitement qui a fait ses preuves. Elle est reconnue pour traiter les états pathologiques suivants:

  • Embolie (bulles d'air ou de gaz dans le sang qui peuvent atteindre le cerveau ou les poumons);
  • Empoisonnement au monoxyde de carbone (inhalation de fumée ou de gaz d'échappement);
  • Gangrène gazeuse;
  • Lésion par écrasement, syndrome de loge et autres problèmes traumatiques graves où le débit sanguin est réduit ou interrompu (ex., gelure);
  • Mal de décompression (aéroemphysème);
  • Blessures telles que l'ulcère plantaire diabétique;
  • Perte sanguine importante (anémie);
  • Abcès intracrânien (accumulation de pus dans le cerveau);
  • Infections nécrosantes du tissu mou (maladie dévoreuse de chair);
  • Ostéomyélite (infection de l'os);
  • Syndrome d'irradiation retardé (brûlure par irradiation qui apparaît après la cancérothérapie);
  • Greffes cutanées qui cicatrisent mal; et
  • Brûlures thermiques (causées par le feu ou par des sources de chaleur électriques). 


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes