Climatiser les bâtiments grâce à l'eau de mer

7 Septembre 2015 - Écolo

Climatiser les bâtiments grâce à l'eau de mer

L’île de la Réunion climatisera une soixantaine de ses bâtiments publics et privés grâce au SWAC (Sea Water Air Conditionning, ou climatisation à l'eau naturellement froide) et réalisera ainsi 75 % d’économies d'énergie.

Déjà expérimenté à plus petite échelle à Hawaï ou en Polynésie, le procédé est une forme de climatisation de l'air qui utilise une source renouvelable d'eau froide, située à proximité et qui peut provenir :

- Du fond des océans : le mouvement convectif des fonds océaniques entretient une couche froide située entre 800 à 1 000 m de profondeur (exemple : Hôtel Intercontinental Bora-Bora).

- Du fond des lacs en région tempérée : l’eau froide étant plus dense que l’eau chaude, se stocke naturellement au fond des lacs (40 à 50 m de profondeur).

- De courants froids de surface (exemple : climatisation du centre-ville de Stockholm).

- Du réseau d’aqueduc public de la ville de Montréal.

La mise en service est prévue pour mi-2017. Tout cela nécessitera 23 kilomètres de tranchées pour enfouir les canalisations, sept autres pour transporter l’eau de mer jusqu’à l’île et un dernier pour la rejeter dans l’océan après usage.

Ce projet va permettre de créer 300 à 400 emplois et ouvre le marché aux petites entreprises locales. La Réunion compte 135 000 chômeurs pour 826 000 habitants.

 

(Source : //www.wedemain.fr/A-la-Reunion-on-climatisera-bientot-les-batiments-grace-a-l-eau-de-mer_a706.html)

Climatiser les bâtiments grâce à l'eau de mer


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes