Comment faire cesser le hoquet ?

21 Juillet 2016 - Santé 2.0

Comment faire cesser le hoquet ?

Boire la tête à l’envers, faire des galipettes en criant, c’est quoi la recette magique pour stopper le hoquet ?

 

Après quelques verres, c’est quasi systématique : le hoquet vous frappe ! « Ce phénomène est le plus souvent dû à la distension de l’estomac, elle-même causée par des remontées d’acides gastriques », explique William Whitelaw, professeur en médecine à l’Université de Calgary. Le hoquet est le plus souvent lié à une dilatation de l’estomac, situé près du diaphragme, après un repas trop copieux ou ingurgité trop rapidement. La contraction fait expulser involontairement de l’air, ce qui provoque le fameux « Hic ! »

 

Pour que cela s’arrête, il faut calmer son diaphragme. Il existe plus de 60 « remèdes », en voici quelques exemples :

La manœuvre dite « de Van Wijlick » fonctionne chez plus de 90 % de la population. Elle consiste à bomber la poitrine et rapprocher les omoplates en reculant les épaules le plus en arrière possible. Quelques secondes suffisent à stopper net le hoquet ; Inspirer une grande bouffée d’air et la garder le plus longtemps possible.

 

Modifier son rythme respiratoire : respirer profondément, très lentement, de façon très contrôlée, assis en tailleur, dos droit.

 

  • Couper brusquement la respiration (ex. : en faisant peur à la personne qui hoquette).
  • Boire doucement ou très rapidement un verre de liquide (non gazeux et non alcoolisé).
  • Boire sept « coups » d’eau sans inspirer entre les gorgées.
  • Boire un verre d’eau en se bouchant les oreilles (en penchant fortement la tête en arrière).
  • Boire un verre d’eau avec un papier-mouchoir dessus.
  • Boire un grand verre d’eau par le bord opposé à celui qui se trouve devant soi… (Oblige à se pencher en avant et à comprimer le diaphragme).

 

(Source : //www.neonmag.fr/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes