Comment lirons-nous dans le futur ?

16 Septembre 2015 - Les inclassables

Comment lirons-nous dans le futur ?

Si les nouvelles technologies ont réinventé notre façon de lire, loin de vous l’idée que le livre va disparaître. Au contraire, ce dernier prend de nouvelles formes et son contenu se diversifie. Afin d’illustrer les propos, voici comment le futur s’imagine…

Vous êtes assis, chez vous, et lisez un roman d’espionnage quand vous réalisez que l’histoire est loin de vous satisfaire, bref qu’il manque quelques éléments rebondissants. Sur votre tablette, vous apercevez le mot zombies, et décidez d’appuyer sur le bouton. Voilà que ces sympathiques personnages apparaissent dans votre roman. Si le style d’écriture ne correspond pas vraiment à ce que vous aimez, encore là, vous avez le choix, et réglez le style désiré. C’est de cette façon que l’artiste anglais Stephen Collins a imaginé le lecteur en 2050.

Si cette vision est celle d’un artiste, l’évolution de la lecture passe tout de même vers l’interactivité avec son lecteur. Prenez par exemple les tablettes. Ces dernières permettent d’annoter la marge des textes sans l’utilisation du crayon, tout en ayant la possibilité de partager des remarques via les réseaux sociaux. Ainsi, le descriptif du livre deviendra davantage l’apanage des autres lecteurs que son résumé que l’on peut lire au dos du bouquin. L’hyper connexion a pris tout son sens. 

La lecture pour les enfants

La littérature enfantine a déjà ouvert la voie à l’interactivité entre l’enfant et le livre. Prenons par exemple les Trois petits cochons et Cendrillon, l’éditeur anglais Nosy Crow a remis ces histoires au goût du jour en alternant la lecture et le jeu.

 

(Source : //www.visiondavenirs.be/lavenir-comment-lirons-nous)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes