Dix femmes qui ont marqué l’histoire

3 Novembre 2016 - Saviez-vous?

Dix femmes qui ont marqué l’histoire

L’histoire de l’homme a mainte fois été marquée par les femmes. 

En effet, plusieurs d’entre elles ont contribué à changer le cours de l’histoire par leur détermination à réaliser leurs rêves au sein d’une société qui, souvent, ne leur accordait aucun droit. Voici le portrait de 10 femmes dont les réalisations ont contribué à faire évoluer le monde vers une société plus égalitaire.

 

Ada Lovelace, première programmeuse du monde

En matière d’informatique, Ada Lovelace est une pionnière.  Sa mère, elle-même férue de mathématiques, veilla à ce que qu’Ada reçoive une formation avancée en sciences de même qu’en mathématiques, chose rarissime au 19e siècle. Travaillant sur la machine analytique, ancêtre de l’ordinateur, elle réalisa le premier programme informatique.

Dans ses documents de travail, on retrouve le premier algorithme destiné à être exécuté par une machine. Réalisant tout le potentiel de la machine analytique, elle lui prédit un avenir prometteur et est vite considérée par ses contemporains comme une visionnaire et, par les scientifiques d’aujourd’hui, comme la première programmeuse de l’histoire.

 

Rosa Parks, le femme qui ne céda pas sa place

La figure féminine peut-être la plus emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis est certes Rosa Parks, une femme engagée notamment aux côtés du pasteur Martin Luther King.  Le 1er décembre 1955, son refus de céder sa place à un passager blanc dans un autobus municipal de Montgomery en Alabama, lui valut d’être arrêtée.  Mais son geste symbolique déclenchera un mouvement de protestation qui durera 381 jours, au terme desquels la Cour suprême déclarera les lois ségrégationnistes dans les bus, anticonstitutionnelles.  L’histoire retiendra que Rosa Parks est ‘’la femme qui s’est tenue debout en restant assise.’’

 

Tomoe Gozen, femme samouraï mythique

Particulièrement douée pour plusieurs sports, Tomoe Gozen a surtout marqué l’histoire du Japon comme une des rares femmes samouraïs (onnabugeisha).  Elle a notamment combattu auprès de son conjoint au cours de la guerre de Gempei.  Ses exploits lui ont valu d’être hautement respectée des hommes, ce qui lui permit d’être nommée capitaine durant la guerre où elle mena vaillamment ses troupes au combat. Mme Gozen est devenue une véritable légende pour les Japonais, dont certains affirment même qu’elle était la réincarnation d’une déesse des rivières. 

 

Vera Rubin, doyenne de la matière noire

Sa passion pour l’univers a amené Vera Rubin à affronter un monde d’hommes, fermé à ‘’l’intrusion’’ des femmes en physique appliquée, à cette époque de la fin des années 40.  Dès l’âge de 10 ans, elle développe une véritable fascination pour les étoiles, ce qui l’amènera à poursuivre des études supérieures dans ce domaine.  Anecdote qui démontre bien que les femmes n’étaient pas les bienvenues :  lorsqu’elle devait rencontrer son directeur de thèse, ils devaient se parler à l’entrée du laboratoire car l’entrée dans les bureaux était interdite aux femmes.

Elle devint célèbre particulièrement pour ses études sur les vitesses de rotation des étoiles dans les galaxies spirales, émettant l’hypothèse de la présence de matière noire autour des galaxies.  Ces conclusions ne suscitèrent que du mépris de la part de ses confrères, jusqu’à ce qu’elles soient pourtant confirmées…15 ans plus tard!

 

Mae Jemison, première femme astronaute afro-américaine 

Alors médecin au service du Peace Corps, Mae Jamison fut d’abord refusée par la NASA en 1983, pour ensuite y faire son entrée en 1987, devenant ainsi la première femme noire astronaute.  En 1992, elle fit partie de l’équipage d’Endeavour, à titre de spécialiste de mission STS-47.  Une photo de Bessie Coleman, première femme pilote afro-américaine, compte parmi les effets qu’elle apporta avec elle dans l’espace.

Ayant quitté la NASA en 1993, elle est cependant toujours engagée dans le développement de la science et de la technologie.

 

Kathrine Switzer, la coureuse interdite

Comme bien des femmes, Kathrine Switzer est devenue célèbre en faisant quelque chose d’interdit.  Écrivaine et commentatrice de télévision américaine, elle participa au marathon de Boston de 1967 avec le dossard 261 et sous l’identifiant ‘’K.V. Switzer’’, puisque les femmes n’étaient pas autorisées à courir le marathon à cette époque. 

S’apercevant de la ‘’supercherie’’ on tenta de la retirer de la course, mais Kathrine continua, aidée par son partenaire Tom Miller qui courait avec elle.  Les photos de l’événement furent publiées dans les journaux du monde entier.

Même si, par la suite, la AAU interdit aux femmes de participer à toute compétition avec des coureurs masculins, les efforts de Switzer et d’autres coureuses ont été récompensés puisqu’en 1972, le droit pour les femmes à courir le marathon de Boston était accordé.

 

Rosalind E. Franklin, une contribution majeure aux rayons X

Trois hommes ont obtenu le prix Nobel de médecine en 1962.  Ce qu’ils se sont bien  abstenus de dire, c’est que, en grande partie,  c’est grâce aux travaux de la microbiologiste britannique Rosalin E. Franklin que la découverte de la structure de l’ADN a été réalisée.  Décédée 4 ans plus tôt d’un cancer de l’ovaire, probablement lié à la surexposition aux radiations, et le prix Nobel ne pouvant être remis à titre posthume, Mme Franklin n’a jamais pu profiter des avantages de ce prix prestigieux.  Aujourd’hui cependant, Rosalind Franklin est une icône féministe dont le génie est enfin reconnu.

 

Nellie Bly, la femme qui fit le tour du monde en 72 jours

Élizabeth Jane Cochrane était destinée à devenir gouvernante, ce qui ne l’emballait guère.  En réponse à une rubrique sexiste du journal Pittsburg Dispatch intitulée ‘’Ce à quoi sont bonnes les jeunes filles’’ elle écrit une longue lettre à l’attention du rédacteur en chef George Madden.  Reconnaissant un talent de rédaction certain, ce dernier lui offre un poste de journaliste.  Pour protéger sa famille des critiques et des sarcasmes, c’est sous le pseudonyme de Nellie Bly qu’elle exercera son métier.  Doté d’un courage à toute épreuve, elle effectue toutes sortes de reportages clandestins.

En 1888, elle se donne le défi de réaliser un tour du monde en moins de temps que Phileas Fogg (héros du Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne).  Ce qu’elle fera…en 72 jours.

 

Margaret Hamilton, la femme qui a aidé l’homme à se poser sur la lune

L’adage ‘’la valeur n’attend pas le nombre des années’’ pourrait s’appliquer parfaitement à Margaret Hamilton qui, à 24 ans, se fait engager au prestigieux et très masculin MIT.  Elle ne met pas de temps à se faire valoir et, dans le cadre du programme Apollo, elle devient une experte des systèmes de programmation puis, bientôt, responsable du programme informatique embarqué à bord des futurs vols des missions spatiales.  C’est d’ailleurs grâce à elle que l’équipage d’Apollo 11 réussira à se poser sur la lune.  En effet, trois minutes avant que le module lunaire ne se pose, de nombreuses alarmes se déclenchent.  Toutefois le concept de Mme Hamilton visant à fixer les priorités des programmes, permet à l’ordinateur de se maintenir et à l’engin de
se poser.

 

Valentina Terechkova, première femme dans l’espace

Le titre de première femme à effectuer un vol dans l’espace revient sans contredit à la russe Valentina Terechkova.  Encore à ce jour, elle demeure la seule femme à avoir effectué un voyage en solitaire dans l’espace et la plus jeune cosmonaute puisqu’elle n’était alors âgée que de 26 ans.  La durée totale de son vol fut de 2 jours, 22 heures et 41 minutes, soit plus que le total des heures de vol effectuées alors par tous les astronautes américains.  20 ans se sont ensuite écoulés avant qu’une autre femme cosmonaute ne participe à une mission spatiale.  Quant à Mme Terechkova, elle a obtenu son diplôme d’ingénieure en aéronautique, est devenue instructeure et a obtenu le grade bien mérité de major-général de l’armée de l’air russe.

Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire
Dix femmes qui ont marqué l’histoire


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes




Articles similaires

7 Octobre 2016

Dix mots qui ont disparu du dictionnaire

Voici dix mots qui ont disparu du dictionnaire basé sur la 9e édition du « Dictionnaire de l’Académie française ».