Garçon et fille : Une utilisation du cerveau différente et incontestable

28 Mars 2017 - Saviez-vous?

Garçon et fille : Une utilisation du cerveau différente et incontestable

De nombreuses recherches ont clairement établi que les garçons présentaient des différences reconnues tant au niveau social, mental, que physique. Interagissant différemment lorsque placés dans des contextes ludiques ou compétitifs, les garçons ont toujours fait montre d’agissements singuliers lorsque  confrontés avec l’autorité, l’apprentissage ou encore le jeu dans sa globalité. C’est à l’école, lieu de socialisation mais aussi d’apprentissage, qu’il existe un écart significatif entre les garçons et les filles. 

Une distinction des espèces qui se perçoit d’ailleurs dès les premières années dans les relations interpersonnelles des enfants… 

 

Chez les garçons 

  • L’hémisphère droit se développe plus vite, il est essentiel aux processus spatiaux. 
  • Le garçon sera plus habile avec des plans.
  • Habile en 3D.
  • Aura plus besoin de manipuler. 
  • Retient une vue d’ensemble.
  • S’oriente mieux dans l’espace.
  • Plus de facilités en résolution de problèmes (Doreen Kimura, psy. Univ. Simon Fraser).

 

Chez la fille

  • L’hémisphère gauche se développe plus vite. À l’âge adulte, il sera plus dense en neurones. (Sandra Witelson, neuropsy-chologue, Université Mc Master, Ontario) or l’hémisphère gauche a la responsabilité exclusive du langage.
  • La fille sera plus habile à communiquer.
  • Sera plus habile avec des consignes verbales.
  • Retient plus les détails. 
  • Plus habile avec les notions de temps Plus de facilités en calcul. (Doreen Kimura, psy. Univ. Simon Fraser).

 

Site : www.pnas.org



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes