Histoire de l’acoustique

23 Mars 2017 - Saviez-vous?

Histoire de l’acoustique

Relevant des sciences physiques, elle est la science du son, dont elle étudie la nature, ce qui inclut sa production, son contrôle, sa transmission, sa réception et ses effets. 

 

Déjà connue de l’Antiquité, l’acoustique a trouvé dans la vie moderne plusieurs applications. On rencontre l’électroacoustique (microphones, haut-parleurs), l’audition, l’acoustique musicale, l’acoustique architecturale, etc.

 

Au début de l’ère chrétienne, Sénèque supposait que l’élasticité de l’air était responsable de la propagation du son. Dès le IV siècle av. J.-C. , les grecs maîtrisaient les propriétés sonores des matériaux pour construire des amphithéâtres. 

 

 En 1650, Otto von Guericke démontre que le son ne peut se propager dans le vide. Il faudra attendre Newton pour qu’une théorie mathématique de transmission du son soit élaborée. La vitesse du son dans l’air est mesurée pour la première fois en 1738. 

 

En 1895, lord Rayleigh met au point l’acoustique classique en publiant la théorie du son. Bell et Edison réalisent respectivement le téléphone (1876) et le phonographe (1877).

 

(Source : //www.histoire-de.com/acoustique.html)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes




Articles similaires

1er Avril 2017

Petite histoire de L’allumette

Il a été retrouvé, à Saintes, des « allumettes » datées du IIe siècle. Ce sont de petits bâtonnets de bois carbonisés à une extrémité.