La paralysie du sommeil, un phénomène déroutant

28 Juin 2018 - Saviez-vous?

La paralysie du sommeil, un phénomène déroutant

Environ 10 % de la population mondiale aurait déjà expérimenté la paralysie du sommeil, un phénomène assez méconnu de la communauté scientifique.  

La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil, ou plus précisément une parasomnie selon la Classification internationale des troubles du sommeil. Elle se caractérise par le fait que le sujet, sur le point de s’endormir ou de s’éveiller, mais tout à fait conscient, se trouve dans l’incapacité d’effectuer tout mouvement volontaire. À cette sensation d’immobilisation sont couramment associées des hallucinations auditives, kinesthésiques ou visuelles ainsi que des impressions d’oppression, de suffocation, de présence maléfique et de mort imminente. Le sujet, dans l’impossibilité d’articuler les sons et de prévenir l’entourage, éprouve le plus souvent un sentiment d’anxiété et de frayeur.

 

 

La paralysie du sommeil se voit plus fréquemment chez des personnes souffrant de troubles mentaux ou du sommeil, comme la narcolepsie, le trouble panique ou encore le trouble de stress post-traumatique (TSPT). Néanmoins, ce phénomène touche aussi des individus ne présentant aucune de ces troubles. 

 

Pour comprendre la paralysie du sommeil, il faut se référer au sommeil paradoxal, soit le dernier stade du cycle de sommeil, celui des rêves. Durant cette période de sommeil, les muscles sont entièrement paralysés. Des chercheurs japonais suggèrent que des perturbations du repos peuvent entraîner la paralysie du sommeil, puisque durant le sommeil paradoxal l’esprit est réveillé, mais le corps est paralysé. Fait troublant, la paralysie du cerveau entraîne un état de conscience unique. 

 

S’il n’existe aucun traitement pour soigner la paralysie du sommeil, les médecins recommandent le changement de position. Dans tous les cas, il ne s’agit que d’un état temporaire et sans danger. 

 

(Source : //soocurious.com/fr)

 



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes