La véritable histoire du Père Noël

16 Février 2018 - Saviez-vous?

La véritable histoire du Père Noël

Le  père Noël reste un personnage mythique au passé un peu trouble et qui n’a pas toujours affiché l’allure qu’on lui connaît.

À l’origine, au Xe siècle, il se fait appeler Saint Nicolas. Personnage populaire de l'hagiographie chrétienne, son culte se développe rapidement en Europe occidentale après l'arrivée de ses reliques à Bari en Italie en 1087.

 

Lors des Croisades, au XIe siècle, sa dépouille avait été volée par des marchands italiens. Les reliques ont été transférées à Bari. Un chevalier lorrain aurait aussi récupéré une de ses phalanges et l’offrit à l’église de Port. Devenue lieu de pèlerinage, la ville est alors rebaptisée Saint-Nicolas-de-Port. Saint Nicolas devient le saint patron de la Lorraine. En 1477, le duc de Lorraine, René II, lui attribue sa victoire contre Charles le Téméraire.

 

Par la suite, sa légende sera reliée à la Nativité. Il deviendra dans presque toute la France « Papa Noël » soit « père de la Nativité ».  Accompagné du Père Fouettard, il distribue des friandises aux enfants sages, surtout de grands pains d’épices représentant le Saint évêque.

 

C’est au XVIIe siècle qu’il commence à changer.  Il change de nom pour celui de Santa Claus. Sa physionomie change et il apparait en1863, ventru, jovial et paré d’un costume garni de fourrure blanche, ceinturé de noir.

 

Personnage publicitaire

Il faudra attendre 1931 et une publicité de Coca Cola pour que le bonhomme à barbe blanche prenne l’allure qu’on lui connait.  Avec son traîneau tiré par des rennes, il sirote une bouteille de Coca-Cola afin de prendre des forces avant la distribution de cadeaux. L’illustrateur, Haddon Sundblom, l’habille  aux couleurs de la marque commerciale, soit  rouge et blanc. 

 

Si les Français résistent longtemps à la mode du père Noël,  l’après-guerre aura raison de leur défensive! En 1962, le ministre des PTT (Poste, télégraphe et téléphone) doit revoir son secrétariat officiel afin de répondre aux nombreuses lettres d’enfants sages. 

Une légende était née.

 

(Source : //www.reussirsafete.fr/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes