Lanaudière : Une Région née de l’eau

5 Octobre 2016 - Saviez-vous?

Lanaudière : Une Région née de l’eau

Bien avant que d’avoir l’appellation Lanaudière, notre belle région fut habitée par les Amérindiens. 

En effet, nous avons des traces tangibles, datant du XIVe siècle, de l’occupation des terres aujourd’hui situées principalement dans d’Autray, par des tribus d’Iroquois, d’Algonquins et d’Attikameks. 

 

C’est évidemment en raison de l’existence du fleuve Saint-Laurent, la plus vaste voie d’eau qu’empruntaient les Amérindiens à l’époque, que le peuplement s’est d’abord effectué dans le sud de la région. À Lanoraie notamment, puis dans les îles de Berthier.

 

Le fleuve fut ensuite la principale route utilisée par les nouveaux arrivants français venus colonisés la Nouvelle-France.  Ceux-ci s’établirent donc en fonction de l’accès au fleuve.  C’est ainsi que les seigneuries furent créées sous la forme de vastes rectangles, alignés de façon perpendiculaire au fleuve, permettant ainsi au plus grand nombre possible d’habitants d’avoir accès à un chemin d’eau.

 

Les premières seigneuries

Parmi les premières seigneuries de la vallée du Saint-Laurent on retrouve d’Autray (1637), Saint-Sulpice (1640) et Repentigny (1647).  Les Seigneuries porteront alors le nom des officiers du régiment de Carignan à qui elles furent octroyées, soit Berthier, Lavaltrie, La Noraye (Lanoraie), etc.  Selon le recensement de 1681, Repentigny compte alors 280 personnes, ce qui constitue la 4e plus grande ville de la Nouvelle-France à cette époque.  La construction du Chemin du Roy (1734) permettra la venue d’un grand nombre de familles qui viendront s’établir dans la région.

 

Des conflits

La cohabitation entre les Autochtones et les Blancs ne s’est pas fait sans heurts.  Le massacre de tous les habitants de Lanoraie (1689) et l’expulsion, par Samuel de Champlain, des Iroquois de l’Ile St-Ignace, le principal territoire de chasse et de pêche de la tribu (1610), en sont des exemples éloquents.

 

Villages et rivières

Par la suite, l’implantation des villages se fait le long des rivières, près des chutes ou des rapides, permettant ainsi de faire fonctionner les moulins à scie et à farine. En 1820, Barthélemy Joliette fonde la ville qui porte aujourd’hui son nom. 

 

Appellation

C’est le 1er mars 1756 que Louis XV concède à Charles-François Tarieu de La Naudière la Seigneurie du Lac Maskinongé ou La Naudière. La région en tire son nom.  À noter également que, de Lanaudière était le nom de famille de l’épouse de Barthélemy Joliette.         

 

Source : GrandQueb.com, Tourisme Lanaudière 



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes