Les phénomènes naturels les plus captivants

23 Novembre 2014 - Sciences

Les phénomènes naturels les plus captivants

Les aurores boréales

On définit scientifiquement une aurore boréale comme étant un phénomène lumineux de la haute atmosphère. Elles sont façonnées par l’activité du Soleil et du champ magnétique terrestre.

Les aurores boréales se présentent en bandes, en draperies, en rideaux ou en couronnes, les couleurs associées à ce phénomène varient du blanc, jaune ou rouge, au bleu, vert ou violet, le vert étant prédominant. Elles se produisent principalement dans les régions proches des pôles, dans une zone annulaire appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75 ° de latitude).

 

Les nuages Mammatus

En météorologie, on définit les Mamatus comme des poches circulaires à la base de nuages. Leur couleur est habituellement bleu-gris comme le nuage lui-même, mais ils peuvent prendre des tons or ou rougeâtres lorsque le soleil se couche. Ils sont façonnés par de puissants courants descendants. Lorsque des poches d'air humide et froid tombent rapidement depuis le haut vers le bas du nuage, ils interchangent la convection d'air humide et chaud, qui normalement contribue à la formation des nuages.

 

Efflorescence algale

Une efflorescence algale (ou bloom en anglais) est une augmentation relativement rapide de la concentration d'une ou de quelques espèces de phytoplancton dans un système aquatique. Cette augmentation de concentration se traduit généralement par une coloration de l'eau (rouge, brun-jaune ou vert).

 

Pénitents de neige

Les pénitents de neige ressemblent à une surface neigeuse très crevassée avec des lames pointues ou encore des colonnes de neige dressées verticalement. Ils se forment par ablation sélective, c'est-à-dire lorsque la neige subit un processus plus ou moins important de sublimation (passage direct d’un corps solide à l’état gazeux) ou de fonte.

 

Les Sailing stones

Un étrange phénomène s'observe au lac asséché de « Racetrack Playa » dans le désert de la Vallée de la mort, près de la frontière ouest de l'Arizona aux É.-U.. Il s’agit de « sailing stones » ou encore de roches qui bougent sans aucune intervention. Au centre d’une controverse scientifique depuis des décennies, les seules explications possibles à un tel phénomène seraient le vent, un terrain argileux très glissant, de fortes pluies ou un sol gelé par des nuits très froides dans le désert.

 

Cellule géante

Lorsqu'une chaîne de colonnes nuageuses de cinq nuages et plus est graduellement ingérée par un orage principal, c'est le signe d'une manifestation appelée « cellule géante ». Ce phénomène peut produire des tornades, de la grêle, des vents et de fortes pluies. Dans une cellule géante, les flux de matière et d’énergie peuvent être de 40 à 50 fois plus importants que dans une cellule ordinaire.

 

Tourbillon de feu

Cette manifestation est également connue sous l’appellation de tornade de feu. Généralement, ils se produisent pendant des feux de forêt. Les contextes favorables à un tourbillon de poussière peuvent aussi se retrouver dans les cas d'un feu intense. En effet, les différences de températures autour d'un feu de forêt ou d'un large brasier vont générer une circulation de surface des zones plus froides vers la source de chaleur. Ces tourbillons peuvent être extrêmement dangereux.

 

Cercles de glace

Définis comme étant très étranges, on a répertorié des cercles de glace presque parfaits en Sibérie. Bien que la communauté scientifique se creuse la tête pour trouver la réponse à ce curieux phénomène, on penche vers les vortex sous-marins causés par des courants tourbillonnants qui suivent les baies et les criques.

 

Ondes de gravité

Une onde de gravité se définit par des changements de pression atmosphérique concentriques créés par la chute d'une masse d'air et qui subit la poussée d'Archimède. La poussée d'Archimède est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité. Ces ondes sont l'équivalent des vagues dans un milieu en trois dimensions et sont engendrées par le passage de fronts dans la masse d'air, par le passage au-dessus d'un relief accidenté ou par une rue de nuages.

Source : www.directoid.com/top/top-10-phenomenes-naturels-plus-fascinan.html

Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants
Les phénomènes naturels les plus captivants


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes