Les statuts Facebook les plus énervants

2 Avril 2015 - Les inclassables

Les statuts Facebook les plus énervants

1. Déblatérer sur les amis, le poids et le sport

53 % des sondés ne supportent pas les déblatérations sur les gens, la perte de poids ou encore la pratique sportive. Facebook n’est pas l’endroit pour ce genre de choses là. Point final.

2. Mystère, mystère

Les révélations mystères n’ont pas la cote. On en dit assez, mais pas suffisamment pour savoir ce qui se passe. Un exemple ? Il m’est arrivé une chose extraordinaire hier. 42 % des Britanniques avouent être énervés par ce genre de statut.

3. Critique culinaire

45 % des interrogés avouent ne pas aimer les chroniques culinaires de leurs amis. Que ce soit les détails entourant leur expérience au restaurant, ou encore, sur les cocktails multicolores bus dans une soirée, on évite vraiment ce genre de commentaire.

4. Les jeux en ligne

Reconstruction d’un village, plantation de légumes, armée de zombies, 37 % des gens sont las des invitations à jouer à des jeux en ligne. Prière de passer votre tour.

5. Où es-tu ?

Soyons clairs. Il n’est pas du tout utile de savoir où vous vous trouvez tout au long de la journée. Au resto, chez le médecin, sur la route, les géolocalisations énervent 32 % des sondés.

6. Les J’aime

Même si les J’aime servent à montrer notre appréciation discrète d’un statut, on ne cherche pas l’autopromotion à outrance. On évite donc d’inviter les gens à aimer notre statut. Ces derniers sont assez grands pour décider s’ils approuvent ou non un commentaire. Ils sont 19 % à désapprouver cette façon de faire.

7. Décrire la vie d’une autre personne

22 % des gens interrogés par ce sondage affirment se moquer des reportages en direct de gens qu’ils ne connaissent pas. On évite de décrire minute par minute la vie d’un quidam.

8. Les invitations aux évènements

25 % des utilisateurs de Facebook se plaignent des invitations collectives qui ne les concernent pas. Vérifiez que vos interlocuteurs ne résident pas à 300 kilomètres de chez vous lorsque vous les invitez à assister à une course de canards.

9. Vie de parents

Parents de ce réseau social, sachez que vos enfants n’intéressent pas 36 % de vos amis Facebook. Que votre fille fasse désormais ses nuits ou que votre petit Rodrigue mange des purées, il appert que vous irriterez plusieurs de vos amis avec ce genre de statuts. Nous, on aime bien, mais les autres…

10. Trop s’étaler

32 % des sondés n’aiment pas connaître les histoires de famille qui pose problème. Alors, si vous avez des problèmes avec votre belle-mère ou vos voisins, on vous invite à ne pas vous étaler en public. Au mieux, parlez-en avec des proches, ou encore, privilégiez le face à face.

(Source : //www.terrafemina.com/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes