Lutter contre le paludisme

6 Juillet 2015 - Découvertes médicales

Lutter contre le paludisme

Deux inventeurs primés à Berkeley ont créé un savon anti-moustique qui s'attaque à la première cause de mortalité en Afrique, le paludisme. C’est au Burkina Faso que ce nouveau produit a vu le jour. Les deux étudiants originaires du Burundi et du Burkina Faso, Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko, ont conçu ce savon anti-moustique avec des ingrédients naturels locaux (citronnelle, karité, herbes...). Si ce produit n’est pas conçu pour endiguer la maladie, elle permet de la prévenir chez un nombre de personnes jamais atteint. Le produit est développé au sein de l'école d'ingénieurs 2iE, au Burkina Faso.

Il faut se rappeler qu’en Afrique, le paludisme tue un enfant chaque minute. Avec son prix de conception relativement bas, le savon a net avantage sur les insecticides et vaccins.

Baptisé Faso Soap, le savon « a la capacité de repousser les moustiques, et celle de tuer les larves de moustiques », explique Moctar Dembélé, à BBC Afrique. « Nous avons distribué des prototypes du savon à un échantillon d'étudiants, ici à l'école, poursuit Gérard Niyondiko, et les résultats sont satisfaisants. À l’avenir, nous pensons réaliser des tests beaucoup plus larges, dans des laboratoires plus appropriés, pour la validation scientifique. »

Les deux inventeurs ont remporté, en mars, le premier prix de la compétition internationale d’entrepreneuriat social GSVC de Berkeley (Californie). Ils sont aussi les premiers lauréats non américains à empocher 25 000 dollars pour poursuivre leurs recherches.

 (Source : //www.wedemain.fr/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes