Mourir de rire, c'est possible?

1er Octobre 2018 - Saviez-vous?

Mourir de rire, c'est possible?

Saviez-vous qu'il est possible de mourir de trop rire?  

La médecine moderne a relevé quelques cas étranges de décès occasionnés par un trop plein de joie.

 

24 Mars 1975 :

Alex Mitchell regarde un épisode de « Kung fu Kapers des Goonies ». Après 35 minutes de rire continu, il s'écroule, victime d'une crise cardiaque. Sa femme écrira une lettre aux producteurs des Goonies pour avoir fait en sorte que son mari fut heureux au moment de sa mort!

 

1989

Ole Bentsen, audiologiste danois, est victime d'un arrêt cardiaque provoqué par le film « Un poisson nommé Wanda ». Il appert que les experts ont estimé que son cœur avait accéléré son rythme (à force de trop rire) passant de 250 à 500 battements/minutes.

 

2003

Damnoem Saen-um, un vendeur de glace thaïlandais âgé de 52 ans, mourut en plein sommeil, en raison de son rire très fort en continu qui dura deux minutes. Il succomba, par asphyxie ou arrêt cardiaque, sans que sa femme ne réussisse à le réveiller.

 

Le rire tue?

Ce n'est pas exactement le rire qui tue, puisque le rire est suivi d’une courte augmentation du rythme cardiaque et du rythme respiratoire. En fait, le coeur ralentit et prend un rythme plus bas que d'ordinaire, et la respiration est facilitée avec l'ouverture des bronches qui fait baisser la pression artérielle. 

 

Un éclat de rire trop intense peut entraîner une atonie (perte de tonus musculaire/malaise et généralement chute) ou provoquer une syncope (atonie avec perte de conscience). De plus, l'arythmie et la tachycardie provoquées par un fou rire peuvent engendrer un arrêt cardiaque ou une fibrillation.      

 

 

(Source : //www.le-saviez-vous.fr/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes