NATHALIE LAUZON, Avocate

30 Novembre 2016 - Entrepreneurs d'ici

NATHALIE LAUZON, Avocate

J’ai commencé mon parcours juridique en étudiant les Techniques juridiques au Collège de L’Assomption. Par la suite, j’ai effectué un stage dans le cadre de ce programme au palais de justice de Joliette. J’ai poursuivi mes études en Droit à l’Université de Montréal pour finalement terminer mon Barreau en 1998. Après avoir travaillé comme salariée dans un cabinet d’avocats, je suis maintenant travailleur autonome et je pratique principalement dans la région de Lanaudière. J’ai œuvré 9 ans également comme conseillère municipale à L’Assomption. Dernièrement, j’ai terminé un programme court universitaire en psychologie de la personnalité.

 

SAVIEZ-VOUS QUE…

  1. Si vous conduisez avec un taux d’alcool dans le sang dépassant la limite légale, vous pourriez avoir un casier judiciaire si vous êtes déclaré coupable par un juge ?
  2. Si un adolescent âgé de 12 ans ou plus mais de moins de 18 ans commet une infraction criminelle, celui-ci pourrait être accusé et traduit en justice devant un juge du Tribunal de la jeunesse ?
  3. Lorsqu’un policier procède à l’arrestation d’un individu pour une infraction criminelle, celui-ci a droit de consulter l’avocat de son choix pour des conseils juridiques ?
  4. Si vous êtes arrêté par un policier pour une infraction criminelle, que vous ne connaissez pas d’avocat, que vous désirez en consulter un, il est du devoir du policier de vous donner accès à un avocat de garde gratuitement  24h/24 ?
  5. Il est possible, malgré une accusation criminelle pour laquelle un individu plaide coupable, dans certains cas particuliers, d’obtenir une sentence d’absolution devant le Tribunal évitant par le fait même d’avoir un casier judiciaire ?
  6. Un adolescent a droit aux services d’un avocat à toutes les phases du processus judiciaire ?
  7. Qu’un adolescent, s’il se qualifie pour l’aide juridique, pourrait avoir droit à un avocat gratuit même si ses parents ont des revenus ?
  8. Que plusieurs avocats de la pratique privée (qui ne sont pas des avocats permanents de l’aide juridique), acceptent des mandats de l’aide juridique pour représenter des adolescents et des adultes sans aucun frais supplémentaire ? 


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes