Origine du mot BIJOU

19 Décembre 2016 - Saviez-vous?

Origine du mot BIJOU

Jusqu’à la fin du XVe siècle, un objet précieux servant à l’ornement se disait un joyau. 

Ce terme désignait cet objet de valeur que l’on achète chez un joaillier et le terme breton biz, pour le doigt, avait formé un dérivé, bizou, un anneau pour le doigt.

 

Le mot devient courant, et il désigne désormais un objet servant à la parure, et précieux par sa matière ou par son travail : bijou ancien, bijou de fantaisie, mettre ses bijoux...

 

Des dérivés voient le jour, comme le mot bijoutier, formé au XVIIe siècle, malgré des opposants qui préfèrent joaillier. Le bijoutier tient une bijouterie.

 

Avant la Première Guerre mondiale, en France, les bijoux et parures étaient ornés de pierres soigneusement choisies en fonction du rang de qui devait les porter.

 

La Seconde Guerre mondiale paralyse de nouveau l’industrie du bijou. Les bijoux simples réapparaissent ; des bijoux patriotiques, aux emblèmes des régiments ou des unités des soldats, sont même fabriqués.

 

(Source : //lanas.centerblog.net/rub-Origine-des-mots-et-expressions.html)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes