Pourquoi éternue-t-on ?

10 Juillet 2015 - Saviez-vous?

Pourquoi éternue-t-on ?

Parfois bruyant, parfois discret, souvent incontrôlé, plutôt prévisible, l'éternuement est une expiration brusque et bruyante, semi-autonome ou involontaire par le nez et la bouche, provoquée par une irritation des muqueuses nasales ou de leur mise en contact avec un corps étranger.

Mais savez-nous réellement pourquoi nous éternuons ?

Expulser l'air pour nettoyer le nez

Lorsque le nez est confronté à une substance ou un élément jugé irritant, l'éternuement s’avère un mécanisme de défense qui va permettre de déloger l'intrus. Les narines sont tapissées de poils et de mucus qui vont empêcher les éléments indésirables de passer dans le reste des voies respiratoires.

Pollen et poussières

Si certaines substances comme le poivre ou d'autres éléments constituent des irritants, le pollen est aussi responsable d'éternuements chez les personnes qui souffrent d'allergies, puisque leur organisme reconnait ces pollens comme étrangers. L'éternuement a pour effet également de redynamiser le système de circulation du mucus.

Pourquoi ferme-t-on systématiquement les yeux quand on éternue ?

En raison de la pression générée par le mécanisme. Cette dernière est tellement forte qu'elle pourrait endommager les yeux en les faisant sortir des orbites. En fermant les paupières, il n'y a donc pas de risque qu'ils s'échappent.

Il est donc recommandé de ne pas empêcher un éternuement. Si vous n’avez pas le choix, voici ce que vous pourriez faire: retenir sa respiration, serrer la racine du nez, avaler sa salive de façon répétée, poser son doigt sous son nez ou encore fermer les yeux et poser ses doigts dessus. Ne pas maintenir son nez pincé, puisque la pression de l'air qui n'a pas pu sortir pourrait endommager l'oreille interne.

(Source : //www.maxisciences.com/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes