Un métier par semaine pendant un an

8 Octobre 2015 - Insolite

Un métier par semaine pendant un an

En quête d'un projet professionnel qui l’aidera à s’épanouir, un Britannique de 29 ans s'est lancé un défi : EFFECTUER 52 EMPLOIS DIFFÉRENTS EN L'ESPACE DE 52 SEMAINES.

 

THE ONE WEEK JOB PROJECT

Après un accident de travail, le gérant de magasin de 29 ans n’en pouvait plus de vivre seulement pour les week-ends et les jours fériés. Souhaitant prendre du plaisir à chaque heure de chaque journée, il s’est mis en quête du métier de ses rêves en expérimentant toutes les professions possibles. « Comme je n'étais pas sûr de ce que je voulais faire, j'ai pensé que je pourrais essayer plein de choses différentes », a-t-il expliqué à MailOnline. Le jeune homme s'embarque dans le projet One Week Job Project, initié en 2007, par un étudiant américain et qui a pour but de proposer aux personnes indécises quant à leur avenir professionnel, de découvrir leur vocation. En un an, soit 52 semaines, les intéressés doivent effectuer 52 emplois différents à travers leur pays, ou le monde. Le salaire reçu est versé à une oeuvre de charité de leur choix.

 

PHOTOGRAPHE ET FORGERON

Depuis 11 semaines, l’aventure l'a mené aux quatre coins du pays, du sud de l'Angleterre à Londres, en passant par l'Irlande du Nord et l’Écosse, où il a été photographe, journa - liste au Sunday Times, leveur de fonds dans une association caritative. Il admet avoir préféré jusqu'ici les activités extérieures et physiques comme forgeron ou éleveur bovin.

L'argent est donné à l'association The Prince's Trust, qui vient en aide aux jeunes gens désavantagés. « J'essaie de réduire mes dépenses personnelles autant que possible, je fais donc du covoiturage et squatte les canapés lorsque je travaille loin de chez moi, mentionne-t-il. C'est difficile de se pointer tous les lundis matin dans un nouvel endroit, d'être toujours le petit nouveau et de devoir se lier avec les gens ». Mais malgré cette instabilité, le jeune homme souhaite mener jusqu'au bout son projet, soit d’enchaîner les emplois cinq jours sur sept, jusqu'à la fin de l'année.

(Source : //www.gentside.com/)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes