Un premier pas vers la reconnaissance faciale

19 Novembre 2014 - Découvertes médicales

Un premier pas vers la reconnaissance faciale

Le chercheur à l'Institut de recherche en psychologie et à l'Institut de neurosciences de l'Université catholique de Louvain (Belgique), Bruno Rossion, a voulu savoir de quelle manière le cerveau différenciait les visages. Si la reconnaissance des visages semble à priori être une activité automatique, elle relève toutefois d'un déroulement diversifié qui engage de nombreuses ressources du cerveau. En étudiant le comportement de personnes ayant subi un accident cérébral, l’équipe s’est rendue à l’évidence que même si les capacités entourant la perception visuelle et de mémoire demeuraient intactes, elles étaient cependant inaptes à reconnaître les autres en voyant leur visage. Le but de cette recherche? Percer les secrets de la reconnaissance faciale puisque des études ont démontré qu'un Européen reconnaîtra plus facilement le visage d'un autre Européen que le visage d'un Asiatique et vice-versa.

Source: Mylène Huck (Sup'Biotech promo 2013)



Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes