Une femme trisomique accroc aux tatous

1er Juillet 2015 - Insolite

Une femme trisomique accroc aux tatous

En Nouvelle-Zélande, une femme trisomique est devenue accro aux tatouages. Tous les vendredis, elle se rend chez « Muscle and Ink », un tatoueur de son quartier, pour se faire tatouer. Rassurez-vous, il ne s’agit que de tatous temporaires, des décalcomanies que ce tatoueur au grand cœur lui offre gratuitement.

Cette histoire est très touchante. Tout a commencé lorsqu’une cliente a pris en photo Jason Ward en train de réaliser le tatouage sur cette femme.

Elle ignorait que cette femme atteinte de trisomie était une habituée des lieux. La toute première fois que le tatoueur l’a vue, elle lui a montré sa décalcomanie en demandant qu’il l’a lui pose.

Touché par cette requête, il a enfilé ses gants et sorti tout son arsenal: vaporisateur désinfectant, lingettes... Depuis, il répète la même action tous les vendredis.

« La première fois, je me suis senti obligé. Maintenant, je veux juste qu'elle continue à sourire. Alors, même si j'ai un "vrai" client au moment où elle entre dans la boutique, je demande à mon client la permission d’interrompre quelques instants, pour lui faire ce "plaisir" », explique l'artiste.

(Source : Bored Panda)

Une femme trisomique accroc aux tatous
Une femme trisomique accroc aux tatous
Une femme trisomique accroc aux tatous
Une femme trisomique accroc aux tatous


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes