Yvon Cousineau, un homme d’affaires, un homme de coeur!

Alain Vaillancourt
3 Septembre 2015 - Salle de Presse

Yvon Cousineau, un homme d’affaires, un homme de coeur!

 

En 1995, Yvon Cousineau était vice-président des ventes et marketing d’une importante compagnie et son poste l’amenant à beaucoup voyager. Les affaires étaient prospères. Il a réussi à concilier sa vie familiale qui fait toute sa fierté avec ses 4 enfants et l’ambition de se réaliser dans sa carrière.

Puis, le destin est venu semer la pagaille dans cette vie qui coulait comme un long fleuve tranquille.

C’est en effet cette année-là que son épouse Louise Dubé est tombée gravement malade, forçant Yvon Cousineau à prendre une importante décision qui allait bouleverser sa vie et celle de ses proches; c’est-à-dire cesser ses activités professionnelles afin de se rendre pleinement disponible pour sa famille.

Même si cette décision était lourde de conséquences, notamment sur le plan financier, Yvon Cousineau n’a pas hésité un instant puisque, même s’il adorait son travail, sa priorité était (et de loin) le bonheur de son épouse, de ses enfants…et le sien par le fait même.

Heureusement, après de longs mois, son épouse s’est parfaitement rétablie et la petite famille pouvait retrouver le cours normal de son existence.

Mais une autre décision capitale allait se poser à Yvon Cousineau. Quoi faire désormais pour réintégrer le marché du travail? Après mûre réflexion, un choix s’est imposé à lui. Puisque son épouse retournait à sa profession de courtier immobilier qu’elle exerçait brillamment depuis 1989, pourquoi ne pas continuer à évoluer côte à côte et cette fois travailler de concert à développer un projet d’affaires, après avoir connu la grande joie de vaincre ensemble la méningite qui l’avait portée plus de 28 heures dans le coma.

C’est ainsi que, après avoir complété ses cours de courtier immobilier, Yvon Cousineau s’est associé à son épouse pour évoluer dans ce domaine qu’il a vite appris à aimer.

Et, en 1997, il obtenait du franchiseur de sutton au Québec l’ensemble du territoire de Lanaudière et de l’est de Montréal par la suite.

D‘abord établi à Terrebonne, puis à Repentigny, il s’est par la suite associé à Fernand Dontigny, puis à François Coulombe et Ghislain Bélisle pour développer le bureau de Joliette.  L’entreprise compte désormais huit bureaux dans Lanaudière et Montréal, bureaux dans lesquels 230 courtiers travaillent à réaliser le plus important chiffre d’affaires de toutes les bannières dans Lanaudière.

Pour ce qui est de la gestion de l’ensemble du groupe, Yvon Cousineau peut compter sur le soutien indéfectible de ses principaux acolytes : d’abord le support de son épouse Louise Dubé (non dirigeante), de son fils Mathieu comme directeur général de l’ensemble du groupe, de Linda Grenier directrice du bureau de Joliette, de même que sur la compétence de son associée de la première heure Joanne Gauvreau.

Mathieu

Pour prendre sa relève, Yvon Cousineau peut compter sur son fils Mathieu qui est déjà bien impliqué au sein de l’entreprise. 

 

Implication sociale

Mais ce qui rend Yvon Cousineau encore plus fier que sa brillante réussite en affaires, c’est son implication au sein de plusieurs œuvres humanitaires, particulièrement le Regroupement pour la Trisomie 21, pour lequel il se dévoue sans compter.

C’est un peu par hasard qu’il a été amené à s’intéresser à cette maladie.  En effet, un billet acheté pour une soirée au profit de l’APETL (Association de parents d’enfant trisomique 21 Lanaudière) en 2007 lui a fait connaître non seulement l’organisme, mais surtout la richesse des enfants atteints de la maladie pour lesquels il a eu un véritable coup de cœur.

C’est pourquoi depuis, il s’investit totalement auprès d’eux.  Il a notamment largement contribué à la construction de la Maison Sutton-Synergie trisomie 21 Lanaudière, établie à Mascouche et dans laquelle on retrouve une gamme diversifiée de services, notamment de la formation, un service de répit-gardiennage, des activités socioculturelles, des ateliers de stimulation, un café-rencontre, un centre de documentation et même une joujouthèque spécialisée.  M. Cousineau en profite d’ailleurs pour remercier les nombreux bénévoles qui contribuent généreusement à ce que tout cela soit possible.

maison sutton - synergie trisomie 21 Lanaudière

La construction et les services offerts par la maison sutton - synergie trisomie 21 Lanaudière constituent  une grande fierté pour Yvon Cousineau.

 

Compostelle

Pour sa part, Yvon Cousineau a trouvé une autre façon d’amasser des fonds pour cette œuvre qu’il chérit, soit marcher 1028 kilomètres, en 41 jours, sur le Chemin de Compostelle.  À l’instant où vous lisez ces lignes, peut-être est-il encore à réaliser ce beau défi, puisque son départ de Montréal s’est effectué le 15 août dernier.  Et il avait déjà amassé plus de 10 000$ de généreux donateurs.

Sur le Chemin de Compostelle

Sur le Chemin de Compostelle, Yvon Cousineau marchera 1028 kilomètres, durant 41 jours, à raison de près de 25 kilomètres par jour, à une moyenne de 5 kilomètres à l’heure.  Tout cela pour les enfants atteints de Trisomie 21.

 

Des loisirs?

Avec toutes ces activités professionnelles et humanitaires, Yvon Cousineau trouve-t-il le temps pour des activités de loisir et de détente?  Eh bien oui!  Il joue notamment au hockey deux fois par semaine avec sa gang de ‘’boys’’ et il pratique le ski nautique à sa résidence des Laurentides.

Mais ce qu’il affectionne avant tout, ce sont les moments passés en famille, particulièrement avec ses huit petits-enfants qu’il adore.

passer du temps avec ses petits-enfants

Ce qu’Yvon Cousineau apprécie particulièrement lorsque ses activités lui permettent des moments de détente, c’est de passer du temps avec ses petits-enfants, notamment en les amenant faire un tour de bateau. Vous retrouverez sur les photos tous ses petits enfants.

 

Implication

Mais l’implication de M. Cousineau ne s’arrête pas là.  Il s’associe à tous les franchisés Sutton au Québec pour le financement de l’organisme Dans la rue, qui vient en aide aux jeunes démunis de 12 à 21 ans et il participe également au Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer, de même qu’aux 24 heures de Tremblant.

Yvon Cousineau, un homme d’affaires, un homme de coeur!
Yvon Cousineau, un homme d’affaires, un homme de coeur!
Yvon Cousineau, un homme d’affaires, un homme de coeur!
Yvon Cousineau, un homme d’affaires, un homme de coeur!


Commentaires

Publicités

Pour annoncer dans le 20 minutes
(450) 753-3871

À lire aussi

Facebook

facebook.com/magazine20minutes